Actualités

Une étude d’Harvard dévoile ce que la méditation fait littéralement au cerveau

Une étude de huit semaines menée par des chercheurs de Harvard au Massachusetts General Hospital (MGH) a déterminé que la méditation reconstruit littéralement la matière grise du cerveau en seulement huit semaines. C’est la première étude à documenter que la méditation produit des changements au fil du temps dans la matière grise du cerveau.

Extrait :

« Bien que la pratique de la méditation est associée à un sentiment de calme et de relaxation physique, les praticiens ont longtemps prétendu que la méditation offre également des avantages cognitifs et psychologiques qui persistent toute la journée. Cette étude démontre que les changements dans la structure du cerveau peuvent expliquer une partie de ces améliorations signalées et que les gens ne se sentent pas seulement mieux parce qu’ils passent du temps de détente ». Sara Lazar du Programme de recherche neuroimagerie MGH psychiatrique et un instructeur Harvard Medical School en psychologie

L’étude a impliqué la prise d’images de résonance magnétique (IRM) du cerveau de 16 participants pendant deux semaines. Les images IRM des participants ont également été prises après que l’étude soit achevée.

« L’analyse des images IRM, qui a porté sur les domaines où les différences de méditation associées ont été observés dans des études antérieures, a trouvé une augmentation de la densité de matière grise dans l’hippocampe, connu pour être important pour l’apprentissage et la mémoire, et dans les structures associées à la conscience de soi, la compassion et l’introspection. »...

Lire l'article dans sa totalité sur stopmensonges.com
Lire la source originale (en anglais) sur www.massgeneral.org

 

 

Témoignages

Yannick Noah et la Sophrologie

Yannick Noah, ce grand sportif et chanteur talentueux, mais aussi homme de cœur apprécié et présent dans le cœur des français et au-delà de nos frontières , pratique depuis de nombreuses années la sophrologie, dans le cadre de préparations mentales, mais aussi pour se relaxer et se maîtriser. Vous trouverez ci-après un extrait de son interview à Nouvelles Clés, ainsi qu’une vidéo de Yannick Noah où il cite à plusieurs reprises la sophrologie. Nous le remercions de porter si haut et si fort les couleurs de la sophrologie !

Extrait :

« En fin de carrière, j’ai pratiqué la sophrologie. Cela m’a vraiment intéressé. En fait, c’est parti d’un accident qui m’a occasionné des problèmes aux genoux, et que j’essayais de soigner par des méthodes traditionnelles. J’ai beaucoup voyagé pour essayer de me soigner, parce que cela a duré longtemps. Et puis, un jour j’ai rencontré un sorcier au Cameroun qui m’a guéri en cinq minutes. Ca s’est passé très vite, très simplement. J’étais un peu sceptique, et quand j’ai constaté que je n’avais plus mal du tout aux genoux durant les années qui ont suivi, cela m’a ouvert les yeux. On m’avait parlé du yoga mais j’estimais me connaître suffisamment. C’était un peu idiot.

En découvrant la sophrologie, j’ai appris beaucoup de choses sur moi, sur ma façon d’être sur le court, et puis cela a bien entendu débordé sur ma vie personnelle. Mais au départ, les résultats sur le court étaient vraiment flagrants. L’expérience consistait à apprendre à se relaxer, à se retrouver en situation. J’avais des images dans la tête. Des choses médiatiques liées à un sentiment d’injustice. J’avais souvent l’habitude d’avoir le public avec moi, et quand je le sentais hostile, je ne me sentais pas bien. Ou alors une faute d’arbitrage, ou jouer contre quelqu’un que j’aime ou contre quelqu’un que je déteste. Chaque fois je n’arrivais pas à jouer pleinement, à donner le meilleur de moi-même. Or quand je me trouvais dans cet état de relaxation – sans aucune pression extérieure – j’intériorisais ces images. J’avais une réaction physique qui était terrible. J’étais tout d’un coup très, très lourd, je commençais à avoir des couleurs au dos, aux genoux…

Grâce à la sophrologie, j’ai appris à retrouver la légèreté, la clarté dans la tête et le corps. Ca se passe en quelques secondes. Ensuite on anticipe ce qui se passe sur le court. »…

Lire l'article dans sa totalité sur clés.com